TEPCO après Fukushima : résistance ou résilience ?

Abstract : Le séisme du 11 mars 2011 dans le Nord-Est du Japon a généré un gigantesque tsunami, dont la vague de 15 mètres de haut a provoqué la catastrophe nucléaire de Fukushima. Avec 300 000 personnes déplacées et 2 millions d’habitants irradiés, auxquels s’ajoutent les coûts de décontamination, le poids des indemnisations est spectaculairement élevé pour Tokyo Electric Power Company (TEPCO), l’entreprise propriétaire de la centrale endommagée. Sur le court terme, les autorités japonaises ont demandé aux opérateurs du secteur nucléaire d’accroître leurs mesures de sécurité, tels que des murs de protection rehaussés, comme l’ont fait Hokuriku Electric à Shika et Chugoku Electric à Shimane. À plus longue échéance, les choix concernant la politique énergétique du pays pèseront sur les entreprises productrices d’électricité, tant pour leur répartition spatiale que pour leur volume d’activité. Les répercussions financières sont alors telles que pour TEPCO la question de sa pérennité se pose. Sachant que le cours de son action a fortement chuté et sa volatilité augmenté (JAUSSAUD et al., 2015), il est intéressant d’analyser dans quelle mesure le séisme a modifié les principaux indicateurs financiers de cette firme sur le long terme. Ces éléments contribueront à estimer si TEPCO a les moyens, avec l’aide de l’État, de résister à cette épreuve environnementale et économique, ou si elle présente un réel potentiel de rebond au-delà de cette phase critique. La première partie présente les spécificités du secteur de la production électrique au Japon, et les risques auxquels TEPCO doit faire face. La deuxième partie aborde le problème de l’indemnisation des victimes et du financement de cette opération. La troisième partie analyse trois ratios financiers relatifs à la rentabilité, ainsi que l’endettement et la situation boursière de la firme, avant de laisser place à la conclusion.
Complete list of metadatas

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-pau.archives-ouvertes.fr/hal-02446850
Contributor : Anne Perrin Bonraisin <>
Submitted on : Tuesday, January 21, 2020 - 11:07:28 AM
Last modification on : Wednesday, January 22, 2020 - 1:47:31 AM

File

53-sophie_nivoix-serge_rey.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02446850, version 1

Citation

Sophie Nivoix, Serge Rey. TEPCO après Fukushima : résistance ou résilience ?. BOUVARD J., PATIN C. Japon Pluriel 12 - Autour de l’image : arts graphiques et culture visuelle au Japon : Actes du douzième colloque de la Société française des études japonaises, Editions Picquier, pp.645-660, 2018, 978-2-8097-1393-0. ⟨hal-02446850⟩

Share

Metrics

Record views

39

Files downloads

11